ORIENTATION DU PROJET EDUCATIF
DE LA COMPAGNIE DE MARIE NOTRE-DAME
À CHEVREUL LESTONNAC

« Entretenir la flamme et tendre la main pour ne laisser personne au bord du chemin… »
(d’après Sainte Jeanne de Lestonnac)

NOUS CROYONS

· à la bienveillance, à la confiance et à l’exigence, pour que notre établissement soit un lieu structurant et épanouissant

· à la dimension relationnelle et spirituelle de chaque personne qui l’ouvre à la transcendance

· à la nécessité d’une cohérence fondatrice de nos pratiques éducatives, pédagogiques et spirituelles

NOUS VOULONS

· travailler dans la confiance et l’espérance au sein d’une équipe solidaire

· être des accompagnateurs qui accueillent, écoutent et aident à grandir, qui stimulent la formation de personnes réfléchies et ouvertes

· préparer le jeune à jouer son rôle dans la société de façon libre, créative et responsable

· dispenser une éducation humaniste chrétienne

· offrir à ceux qui le désirent la possibilité de vivre leur foi en Jésus-Christ, avec, pour tous, le respect des valeurs évangéliques

· développer chez nos élèves le goût de l’effort, la joie de la découverte, pour qu’ils exploitent toutes leurs potentialités

· accompagner chaque élève afin qu’il prenne confiance en lui et en les autres

· refuser l’élitisme et la compétition mais favoriser l’excellence et l’émulation, la coopération et la solidarité

· développer avec les parents une relation d’écoute et de confiance afin d’assumer en complémentarité la tâche d’éducation

NOUS NOUS ENGAGEONS À FORMER

· une communauté, lieu d’altérité et de rencontre, qui recherche la justice dans tout acte éducatif

· une communauté éducative vivante qui se développe autour du partage, de la fête et du pardon

· une communauté rassemblée autour du Christ, qui respecte la liberté de chacun.

« L’éducation consiste à ce que l’homme devienne toujours plus homme, qu’il puisse être davantage et pas seulement qu’il puisse avoir davantage et que, par conséquent, à travers tout ce qu’il « possède », il sache de plus en plus être homme. Pour cela, il faut que l’homme sache être plus, non seulement, « avec » les autres, mais aussi « pour les autres ». »
Jean-Paul II Discours à l‘Unesco – 1980